Espa logo

FR

Soyez les bienvenus au site officiel du Musée Archéologique d’Héraklion

Soyez les bienvenus au site officiel du Musée Archéologique d’Héraklion!

Ici vous trouvez des informations generales sur le Musée et ses collections, ainsi que des informations concernant les visiteurs.

Découvrez les pièces exposées selectionées et le Musée Numerique!

Le Musée Archéologique d’Héraklion est un des plus anciens et remarquables musées de Grèce et un des plus importants en Europe. Sa collection comporte des spécimens représentatifs datant de toutes les périodes de la préhistoire et l’histoire de Crète, couvrant 5.500 d’années environ, de la période néolithique jusqu’aux années romaines. Pourtant, la place dominante dans ses collections, est réservée aux uniques chefs-d’œuvre de l’art minoen qu’on peut admirer lors de toute son évolution.

Le bâtiment où siège le musée, se trouve au centre de la ville et fut construit en trois phases, de 1935 au 1958, selon les plans de l’architecte Patroklos Karantinos. Au même endroit où se trouvait, pendant l’occupation Vénitienne, le monastère catholique de Saint François, qui fut détruit suite à un séisme en 1856 et dont les vestiges sont toujours visibles dans le jardin du Musée.

Le Musée Archéologique d’Héraklion est constitué comme Service Spécial Régional du ministère de la Culture. Outre l’exposition permanente de ses collections, le Musée organise des expositions périodiques, participe à des expositions itinérantes partout en Grèce ainsi qu’à l’étranger, planifie et réalise des programmes éducatifs, collabore avec d’autres organismes scientifiques et de recherche et accueille des diverses activités culturelles.

Voir la brochure du Musée Archéologique d’Héraklion

Lire le e-book LE MUSÉE ARCHÉOLOGIQUE D’HÉRAKLION (© EFG Eurobank Ergasias S.A. / Établissement d’utilité publique de Ioannis S. Latsis)

LE MUSÉE

La collection des antiquités minoennes et la plus importante du monde et le musée est, à juste titre, considéré comme le musée de la civilisation minoenne par excellence.

Le Musée se trouve au centre de la ville et fut construit en trois phases, de 1935 au 1958, selon les plans de l’architecte Patroklos Karantinos. Au même endroit où se trouvait, pendant l’occupation Vénitienne, le monastère catholique de Saint François, qui fut détruit suite à un séisme en 1856 et dont les vestiges sont toujours visibles dans le jardin du Musée.

Le bâtiment du Musée constitue un exemple important du mouvement architectural moderniste en Grèce. Les colorations et les matériaux de construction, ainsi que les marbres multicolores veineux, renvoient aux enduits muraux imitant le marbre, des palais minoens. Le bâtiment a deux étages et inclut des vastes espaces d’exposition, une salle de moyens audiovisuels, ainsi que des laboratoires. Le Musée dispose aussi, un vestiaire, une boutique de moulages supervisée par l’Organisme de Gérance et de Développement de Ressources Culturelles, ainsi qu’un Café au jardin.

Le Musée Archéologique d’Héraklion est institué comme un Service Spécial Régional du ministère de la Culture. Outre l’exposition permanente de ses collections, le Musée organise des expositions périodiques, participe à des expositions itinérantes partout en Grèce ainsi qu’à l’étranger, planifie et réalise des programmes éducatifs, collabore avec d’autres organismes scientifiques et de recherche et accueille des diverses activités culturelles.

L’HISTOIRE DU MUSÉE

La première collection archéologique fut créée à Héraklion en 1883, suite à l’initiative de l’Association des amis de l’éducation d’Héraklion, laquelle, ayant comme président un ami de l’antiquité, le docteur Iossif Hatzidakis, a pu obtenir l’autorisation du gouvernement ottoman pour la fondation du premier « Service d’antiquités ».  La collection était logée dans deux chambres de la cour de la cathédrale de Saint Minas et jusqu’à 1900 fut enrichie par des donations des civiles, amis d’antiquités, avec des rachats d’objets anciens et avec les trouvailles des premières fouilles à petite échelle et les collectes. En 1900, quand les fouilles à grande échelle sur l’île ont commencé, la collection a rassemblé les premières découvertes importantes, tandis qu’en même temps elle fut cédée à l’État crétois nouvellement constitué. C’est à cette époque qu’elle est transférée à une section du bâtiment des Casernes, de la Municipalité actuelle, avec le soin des premiers Commissaires d’antiquités, Iossif Hatzidakis et Stéphanos Xanthoudidis.

De 1904 à 1907, sur les vestiges du fameux monastère vénitien de Saint François, à côté du Hunkiar Tzami (Mosquée Hunkiar), la première salle du Musée fut créée, selon les plans de l’architecte W. Dörpfeld et du Secrétaire de la Société Archéologique d’Athènes, Panagis Kavadias. En 1908, après le rajout d’une deuxième salle, le transport des antiquités qui se trouvaient, jusqu’alors, au bâtiment des Casernes, fut complété. En 1912, cette petite construction a pris la forme d’un bâtiment classiciste avec l’addition de la deuxième aile ouest. Le Musée a progressivement rassemblé les découvertes des grandes fouilles effectuées sur l’ensemble de l’île par des chercheurs grecs et étrangers.

La construction de l’édifice actuel, selon les plans de l’architecte Patroklos Karantinos, a commencé en 1935 mais l’éclatement de la Seconde Guerre Mondiale a mis en grand danger les collections et le précieux contenu du musée, qui fut sauvé grâce aux efforts de Nikolaos Platon. C’est d’ailleurs sous sa surveillance qu’en 1947 les travaux pour la restauration du bâtiment, la réexposition et la présentation des collections ont commencé et en 1952, le Musée a fonctionné de nouveau en présentant ses trésors inestimables. En 1962, le Musée a acheté la collection du docteur Stylianos Giamalakis, laquelle fut exposée à l’étage. En 1964 une nouvelle aile vient s’ajouter au bâtiment et l’exposition fut complétée, avec la supervision du Commissaire d’antiquités Stylianos Alexiou.

En 2014, après la fin d’un vaste programme de rénovation du bâtiment et de réexposition des collections, réalisé avec le financement de l’Union Européenne, le Musée d’Héraklion, renouvelé et avec une esthétique contemporaine, a réouvert ses portes au public.

L’EXPOSITION

Le Musée Archéologique d’Héraklion fut fondé en 1900 pour accueillir les premières collections d’antiquités crétoises qui depuis, furent enrichies à un rythme fulgurant. Sa réserve culturelle couvre une période de sept millénaires, de la période néolithique (7000 av. J.-C.) jusqu’à l’époque romaine (3ème siècle ap. J.-C.). Après la fin des travaux de rénovation de ces dernières années, accomplis en mai 2014, l’exposition occupe vingt-sept salles au total. Les collections sont maintenant présentées avec une conception muséologique et muséographique contemporaine, sont structurées par ordre chronologique et thématique et accompagnées d’équipement éducatifs et de textes d’introduction. 

La visite de l’exposition commence au rez-de-chaussée avec la collection minoenne (Salles Ι-ΧΙΙ), elle continue à l’étage avec les fresques minoennes (Salle ΧΙΙΙ) et les époques historiques (Salles XV-XXII) et se termine au rez-de-chaussée avec la collection de sculptures (Salles XXVI-XXVII). Dans une unité séparée, sont présentés les collections privées de Stylianos Giamalakis et de Nikos et Theano Metaxas (Salle ΧΧΙΙΙ), ainsi que l’impact évident du passé minoen de Crête, pendant la période classique et contemporaine (Salles XIV, XXV).

Dans les douze salles du rez-de-chaussée, les spécimens de la fameuse civilisation minoenne, la première civilisation urbaine -palatiale en sol européen, sont présentés en unités thématiques mettant en valeur la formation des premières communautés, la promotion de classes dirigeantes et la consolidation du pouvoir et de la hiérarchie palatiaux, ainsi que les écritures minoennes qui tous, furent la base du système administratif. Le caractère extraverti des centres urbains littoraux crétois et l’emploi des bateaux long courrier ont favorisé la participation à des réseaux d’échanges, les importations et le transfert d’idées depuis déjà la fin du 3ème millénaire av. J.-C., tandis qu’ils ont garanti pour la Crète une place prépondérante dans la mer Égée et la Méditerranée de l’est pendant le 16ème et le début du 15ème siècle av. J.-C. La domination des navigateurs minoens dans la mer Égée, liée aux mythes anciens concernant le roi demi-dieu Minos, monarque du palais dédaléen de Cnossos, constitue l’axe fondamentale de l’exposition. Parallèlement, dans des salles spécialement dédiées, on expose des découvertes liées aux rituels religieux, aux sports, aux événements publiques, aux aspects de la vie privée et aux coutumes funéraires.    

Le fameux art minoen est mis en valeur à travers des milliers de pièces exposées. Parmi ces dernières, se distingue les fameuses Déesses aux serpents en faïence, le rhyton en pierre en forme de tête de taureau, les fresques du Prince aux lys et des Taurocathapsies, le bijou en or aux deux Abeilles, le sarcophage de l’Aghia Triada, les vases de style polychrome de Kamares, les tablettes en Linéaire Β’ de Cnossos, ainsi que l’énigmatique disque inscrit de Phaistos.

Aux salles consacrées aux époques historiques de l’étage, la Crète est présentée, désormais intégrée aux structures culturelles et politiques du monde grec ancien. On met particulièrement l’accent sur la fondation des cités crétoises ainsi qu’au culte dans les sanctuaires organisés. Parallèlement, les trouvailles tombales révèlent des croyances et pratiques, liées à la vie d’au-delà, tandis que des pièces, comme par exemple, les objets cosmétiques, les mosaïques et les inscriptions, montrent la prospérité et reflètent des images de la vie. Les pièces de monnaies présentées dans une unité à part certifient l’apogée des villes et l’activation des Crétois en tant que mercenaires à la Méditerranée de l’est.   

Les deux salles réservées aux sculptures au rez-de-chaussée, consistent une unité autonome, fonctionnant indépendamment du reste de l’exposition comme une sorte de glyptothèque. Elle accueille des sculptures couvrant la période du 7ème av. J.-C. au 3ème siècle ap. J.-C. Les sculptures archaïques révélant le rôle avant-garde de la Crète à la création de la sculpture monumentale grecque, inspirée par l’austérité dorique, ont une place dominante. Une série de portraits des Empereurs romains et des copies romaines de fameux types de sculptures de l’antiquité classique, indiquent l’apogée de l’île durant les années romaines, quand Gortyne est devenue la capitale de la Province Romaine de Crète et de Cyrénaïque.

À l’étage, dans une unité séparée, sont présentées les collections privées de Stylianos Giamalakis et de Nikolaos et Theano Metaxas (Salle XXIII), ainsi que l’impact du passé minoen de Crète aux années classiques et contemporaines (Salles XIV, XXV).

Au jardin du Musée se trouvent les vestiges architecturaux du monastère vénitien de Saint François certifiant la prospérité de la ville d’Héraklion durant l’occupation vénitienne.

MUSÉE NUMÉRIQUE

Le Musée Numérique est le résultat de l’œuvre « Actions Innovatrices de promotion numérique et d’extraversion du Musée Archéologique d’Héraklion » réalisé par le Musée durant la période 2019-2022, dans le cadre du Programme Opérationnel « Crète 2014-2020 », financé par l’Union Européenne et le Fonds Européen de Développement Régional (FEDER) et par des ressources nationales. L’objectif principal de l’œuvre était la création d’un portail web et d’un ensemble d’applications visant à l’optimisation de l’expérience, aussi bien pour les personnes physiques qui visitent le Musée que pour les utilisateurs de l’internet. 

Le Musée Numérique comporte :

a) 1000 pièces du Musée numériques appartenant aux Collections permanentes du Musée Archéologique d’Héraklion, accompagnées de textes archéologiques, de matériel d’éducation riche et de bibliographie

b) 10 pièces du Musée sélectionnées, représentées en 3D

c) Application d’une carte numérique interactive de sites archéologiques de Crète que l’on peut visiter, d’où proviennent certaines pièces sélectionnées du Musée Archéologique d’Héraklion

d) Calendrier de la préhistoire et de l’histoire crétoise jusqu’aux années romaines

e) Calendrier de l’histoire du Musée Archéologique d’Héraklion

f) Application numérique de Dictionnaire de Termes Archéologiques

g) Programme d’Éducation- Animation ayant comme sujet l’utilisation de l’écriture en Crète pendant l’époque Préhistorique

h) Visite en ligne interactive et virtuelle, dans des salles sélectionnées de l’exposition permanente du Musée-panoramas interactifs 360ο

i) Application de visite virtuelle (pour des appareils iOS et Android) pour les visiteurs du Musée 

j) Application de réalité augmentée pour 20 pièces du Musée Archéologique d’Héraklion

À travers la numérisation des exposés et les diverses applications qui s’enrichiront continuellement, le Musée Archéologique d’Héraklion vise à la présentation et promotion complète de ses collections, d’une façon compréhensive et attrayante, et en même temps, à la revalorisation importante des services offerts à ses visiteurs dans son espace physique, en utilisant les moyens de la technologie contemporaine.

À travers la projection complète et ciblée des collections du M.A.H. à l’internet mais aussi, la revalorisation importante des services offerts aux visiteurs du Musée, le projet s’adresse à un grand nombre et à de différentes catégories d’utilisateurs (société locale, grand public provenant de pays différents, chercheurs, communauté d’enseignement, personnes en situation de handicap) et vise à la mise en valeur et l’utilisation de la réserve historique et culturelle riche de la Crète. De cette façon, le projet fonctionne non seulement au profit du Musée lui-même, mais aussi au profit de la société locale, donnant à cette dernière l’opportunité d’un contact plus profond et à caractère plus pratique avec son patrimoine historique et culturel, des organismes de la culture et du tourisme de la Crète par l’attrait du tourisme intérieur et international, des visiteurs physiques et d’Internet du Musée venant de Grèce ou de l’étranger moyennant de services de visite physique ou par internet étendus, de la communauté d’enseignement, mais aussi, des groupes à intérêt concret comme des chercheurs, et des personnes en situation d’handicap. 

Le projet fonctionne en complément des projets précédents, RESTAURATION-EXTENSION ET MODERNISATION DU MUSÉE ARCHÉOLOGIQUE D’HÉRAKLION (3ème Cadre Communautaire d’Appui) et RÉEXPOSITION DES COLLECTIONS DU M.A.H.  (Code d’opération : MIS 355544 Programme opérationnel : « Compétitivité et Entrepreneuriat ») réalisées au M.A.H. et rend leurs résultats plus accessibles au public via le web.

Pièces exposées sélectionnées

COLLABORATEURS

COORDINATION GÉNÉRALE

Stella Mandalaki, Directrice du Musée Archéologique d’Héraklion

SURVEILLANCE DU PROGRAMME

Deukalion Manidakis, Irene Nikolakopoulou, Michalis Papagiannakis.

GESTION ADMINISTRATIVE ET COMPTABLE

Maria Krasanaki-Chronaki, Marina Kallergi

TEXTES

DOCUMENTATION ARCHÉOLOGIQUE DES PIÈCES DU MUSÉE

Evaggelia Sikla, Savvas Petridis, Georgia Flouda, Irene Nikolakopoulou, Kleanthis Sidiropoulos, Stella Mandalaki, Maria Kyrimi, Eirini Galli, Katerina Athanasaki, Dimitris Sphakianakis, Paraskevi Stamataki, Deukalion Manidakis, Kleio Tzanaki, Eleni Tziraki.

APPLICATION NUMÉRIQUE D’ÉDUCATION- ANIMATION

Kleio Tzanaki, Georgia Flouda.

CALENDRIER DE LA PRÉHISTOIRE ET DE L’HISTOIRE CRÉTOISE

Stella Mandalaki

CALENDRIER DE L’HISTOIRE DU MUSÉE

Eirini Galli

INFORMATION DANS LA CARTE NUMÉRIQUE

Katerina Athanasaki  

DICTIONNAIRE DE TERMES ARCHÉOLOGIQUES

Irene Nikolakopoulou

SUPERVISION DE L’ APPLICATION DE VISITE VIRTUELLE ET DE L’ APPLICATION DE REALITÉ AUGMENTÉE

Deukalion Manidakis

ADAPTATION DES TEXTES POUR LA VISITE EN LIGNE INTERACTIVE

Irene Nikolakopoulou

SUPERVISION DE LA 3D REPRESENTATION

Michalis Papagiannakis

PHOTOGRAPHIES DES PIÈCES DU MUSÉE

Ioannis Velegrakis (Uni Systems), Archaeological Museum of Heraklion Archive (Ioannis Patrikianos, Deukalion Manidakis, Giannis Papadakis-Ploumidis, Kleanthis Sidiropoulos).

TRADUCTIONS

Rosemary Tzanaki (Anglais), Emmanouela Tzedaki (Français).

IMPLÉMENTATION DU PROGRAMME

«UNI SYSTEMS M.A.E.»

LIEU

Adresse : Xanthoudidou & Hatzidaki (Place Eleftherias)

Code Postal : 712 02 Héraklion

Numéro de téléphone : +30 2810 279 000

HEURES D’OUVERTURE

Du 1er novembre au 30 novembre 2021 :

Lundi et de Mercredi à Dimanche : 08h00-17h00. Mardi : 10h00-17h00.

Du 1er décembre 2021 au 31 mars 2022 :

Lundi et de Mercredi à Dimanche : 08h30-15h30. Mardi : 10h00-17h00.

JOURS FÉRIÉS

1er janvier : fermé

Épiphanie : 08h30-15h00

Lundi Pur : 08h30-15h00

25 mars : fermé

Vendredi Saint : 12h00-17h00

Samedi Saint : 08h30-15h30

1er mai : fermé

Dimanche de Pâques : fermé

Lundi de Pâques : 08h00-20h00

Fête du Saint-Esprit : 08h00-20h00

15 août : 08h00-20h00

28 octobre : 08h00-20h00

25 décembre : fermé

26 décembre : fermé

BILLETS

Du 1er novembre 2019 au 31 mars :

Tous les visiteurs ont droit au tarif réduit de 6€

Du 1er avril au 31 octobre :

Plein tarif : 12€, Tarif réduit : 6€

Billet Combiné (Musée Archéologique d’Héraklion – Cnossos) : 20€

Validité du Billet Combiné : 3 jours (une visite par lieu)

Les visiteurs peuvent acheter leurs billets à la billetterie du Musée et payer par une carte de crédit ou une carte de débit.

Désormais, il y a la possibilité de vente en ligne pour toute personne désirant visiter le Musée Archéologique d’Héraklion au site https://etickets.tap.gr/ 

Les personnes ayant droit au tarif réduit sont priés de présenter toute pièce justificative selon le cas.

Le tarif réduit pour les billets unitaires, de l’ordre de 50% environ du tarif normal

pour la période du 1er avril au 31 octobre, est réservé pour les personnes suivantes:

i) les enfants et les jeunes de 6 à 25 ans, qui ne sont pas résidents de l’Union Européenne, sous présentation de leur passeport pour la confirmation de leur âge et pays de provenance,

ii) les citoyens grecs et tout citoyen provenant des pays-membres de l’Union Européenne et de l’Espace Économique Européen ayant plus de 65 ans, sous présentation de leur carte d’identité ou passeport pour la confirmation de leur âge et leur pays de provenance,

iii) les parents accompagnateurs lors de visites éducatives d’écoles de l’enseignement primaire des pays-membres de l’Union Européenne et de l’Espace Économique Européen,

iv) les enseignants accompagnateurs lors de visites éducatives d’écoles et d’institutions d’enseignement primaire, secondaire et supérieur des pays hors de l’Union Européenne.

pour la période du 1er novembre au 31 mars, le tarif réduit des billets unitaires est réservé à tous les visiteurs.

Les personnes exemptées de l’obligation de paiement de billet sont les suivants :

i) les enfants et les jeunes jusqu’à l’âge de 25 ans, venant des pays-membres de l’Union Européenne sous présentation de leur carte d’identité ou passeport pour la vérification de leur âge et de leur pays de provenance,

ii) les enfants et les jeunes jusqu’à l’âge de 5 ans, résidents des pays hors de l’Union Européenne, sous présentation de leur passeport pour la vérification de leur âge et de leur pays de provenance. Les élèves des écoles grecques, d’enseignement primaire ou secondaire,

iii) les personnes plus de 25 ans, élèves d’écoles d’enseignement secondaire (Cours du soir, Écoles de Deuxième Chance, Lycées Techniques Professionnels) et d’écoles professionnelles (Écoles Professionnelles d’apprentissage d’O.A.E.D.-Organisme pour l’Emploi de la Main-d’œuvre), venant des pays-membres de l’Union Européenne et de l’Espace Économique Européen, sous présentation de certificat de scolarité, mentionnant sa durée, 

iv) les enseignants accompagnateurs et les étudiants, lors de visites éducatives d’écoles et d’institutions, d’enseignement primaire, secondaire et supérieur, des pays-membres de l’Union Européenne et de l’Espace Économique Européen,

v) les participants au Revenu Social de Solidarité (K.E.A.) et les personnes dépendantes d’eux,

sous présentation de leur carte d’identité et une attestation de bénéficiaire d’accès libre, en raison de leur participation au programme du Revenu Social de Solidarité (K.E.A.), pour la période de participation à ce dernier, mentionnée, ainsi que d’un document valide, certifiant les personnes étant dépendants d’eux,

vi) les détenteurs de carte de chômage en Grèce, sous présentation de leur carte d’identité et d’une attestation de chômage valide ou renouvelée,

vii) les personnes en situation de handicap et un accompagnateur, ce dernier à condition que le taux d’incapacité des personnes invalides et supérieur à 67%, indépendamment de leur pays de provenance, sous présentation de leur carte d’identité ou de leur passeport et d’une Attestation d’Invalidité par le Fonds Unique de Sécurité Sociale ( Ε.F.Κ.Α.) (décision du Centre de Certification d’Invalidité - KE.P.A.) pour les résidents de Grèce, ou une attestation équivalente par le secteur correspondant étranger,

viii) les parents de familles nombreuses résidant en Grèce, ayant d’enfants jusqu’à l’âge de 25 ans ou indépendamment de leur âge, dans le cas où les enfants sont en situation de handicap, sous présentation de leur carte d’identité et attestation pour famille nombreuse émise par la Confédération Suprême des Familles Nombreuses (Α.S.P.Ε.), en vigueur, ainsi qu’une Attestation d’Invalidité par le Fonds Unique de Sécurité Sociale Ε.F.Κ.Α (décision du Centre de Certification d’Invalidité - KE.P.A.),

ix) les parents à trois enfants, de familles résidant en Grèce, jusqu’à l’âge de 25 ans ou indépendamment de leur âge dans le cas où les enfants sont en situation de handicap, sous présentation de leur carte d’identité et un certificat de situation familiale émis par la Municipalité, en vigueur, ainsi qu’une Attestation d’Invalidité par le Fonds Unique de Sécurité Sociale Ε.F.Κ.Α (décision du Centre de Certification d’Invalidité - KE.P.A.)

x) les parents de familles monoparentales résidant en Grèce, ayant d’enfants jusqu’à 25 ans ou indépendamment de leur âge dans le cas où les enfants sont en situation de handicap, sous présentation de leur carte d’identité et un certificat de situation familiale émis par la Municipalité, en vigueur, ainsi qu’une Attestation d’Invalidité par le Fonds Unique de Sécurité Sociale Ε.F.Κ.Α (décision du Centre de Certification d’Invalidité - KE.P.A.)

xi) les réfugiés, sous présentation de Carte de Demandeur de Protection Internationale ou de Titre de Voyage de la Convention du 28 juillet 1951 (passeport de réfugié reconnu) ou de Titre de Voyage pour Étranger (passeport de bénéficiaire de protection auxiliaire reconnu) ou Permis de Séjour,

xii) les personnes en service militaire, sous présentation de Carte d’Identité militaire, en vigueur,

xiii) les Champions Olympiques, sous présentation de leur carte d’identité et d’une carte de membre de l’Association des Champions Olympiques,

xiv) les invités officiels du Secteur Public Grec, suite à une demande du Ministère compétent selon le cas (Direction/Bureau du Protocole), après l’approbation par la Direction Générale des Antiquités et du Patrimoine Culturel,

xv) les personnes possédant une carte de membre du Conseil International des Musées (ICOM) et du Conseil International des Monuments et des Sites (ICOMOS), sous présentation de leur carte d’identité ou de leur passeport et de la carte de membre du ICOM/ICOMOS, en vigueur,

xvi) les membres des Sociétés et Associations d’amis de Sites Archéologiques et Musées, appartenant au Secteur Public et gérées par le Ministère de la Culture et des Sports, sous présentation de carte de membre relative, en vigueur,

xvii) les fonctionnaires actifs du Ministère de la Culture et des Sports, du Fonds des Ressources Archéologiques et des Expropriations, du Musée d’Acropole et du Musée de Pavlos et Alexandra Kanellopoulos, sous présentation de leur carte de service,

xviii) les scientifiques auxquels est accordée la permission de photographier, étudier, dessiner ou publier des antiquités, sous présentation du permis relatif,

xix) les membres de la Chambre des Arts Plastiques de Grèce, sous présentation de carte de membre, en vigueur,

xx) les guides conférenciers résidant en Grèce, sous présentation de leur carte d’identité professionnelle et les étudiants de l’École des Guides Conférenciers du Ministère du Tourisme, sous présentation de leur carte d’étudiant,

xxi) les journalistes, sous présentation de leur carte d’identité professionnelle, en vigueur,

xxii) les personnes ayant de Carte d’accès libre, sous présentation de cette dernière,

xxiii) les membres de l’Association d’Historiens de l’Art Grecs, sous présentation de la carte du membre certifiée.

Les personnes ayant droit à la Carte d’accès libre d’une durée de trois ans, avec droit de renouvellement, laquelle est accordée par les services compétents du Ministère de la Culture et des Sports, sont les suivants :

i) les membres actifs des Conseils Centraux et des Conseils Locaux des Monuments du Ministère de la Culture et des Sports,

ii) les membres actifs des Conseils Administratifs du Fonds des Ressources Archéologiques et des Expropriations, du Musée d’Acropole et du Musée de Pavlos et Alexandra Kanellopoulos,

iii) les Directeurs actifs et les membres des Écoles Archéologiques étrangères, siégeant en Grèce,

iv) les contractuels du Ministère de la Culture et des Sports, du Fonds des Ressources Archéologiques et des Expropriations, du Musée d’Acropole et du Musée de Pavlos et Alexandra Kanellopoulos. Le renouvellement de la Carte d’accès libre est possible à condition que la relation professionnelle avec le Ministère de la Culture et des Sports, le Fonds des Ressources Archéologiques et des Expropriations, du Musée d’Acropole et du Musée de Pavlos et Alexandra Kanellopoulos, continue,

v) les fonctionnaires retraités du Ministère de la Culture et des Sports, du Fonds des Ressources Archéologiques et des Expropriations, du Musée d’Acropole et du Musée de Pavlos et Alexandra Kanellopoulos,

vi) les personnes en service au Bureau du Conseiller Juridique d’État du Ministère de la Culture et des Sports,

vii) les enseignants dans l’enseignement primaire, secondaire et supérieur de Grèce. Dans le cas des professeurs remplaçants ou vacataires, le renouvellement de la Carte d’accès libre est possible à condition que les personnes en question continuent à exercer leur fonction,

viii) les diplômés en Archéologie et en Histoire des Facultés de Philosophie, ainsi que ceux des Facultés d’Architecture et des Beaux-Arts, de Conservation d’Antiquités et d’Objets d’Art, y compris les Techniciens de Conservation d’Antiquités et d’Objets d’Art, de la Grèce, ou des Écoles équivalentes des pays-membres de l’Union Européenne et de l’Espace Économique Européen, ainsi que les personnes ayant de titres postuniversitaires et de doctorat par les écoles en question,

ix) les diplômés en Études de Muséologie et d’Écoles et Facultés de Gérance Culturelle des Institutions d’enseignement supérieurs grecs ou d’Écoles équivalentes des pays-membres de l’Union Européenne et de l’Espace Économique Européen, ainsi que les personnes ayant de titres postuniversitaires et de doctorat par les écoles en question,

x) les étudiants et les diplômés de l’École Préparatoire Professionnelle des Beaux-Arts de Panormos de Tinos,

xi) les agents de police, en activité, au Département du Patrimoine Culturel et d’Antiquités des Directions de Sécurité.

JOURS D’ENTRÉE LIBRE

6 mars (Journée Dédiée à la Mémoire de Mélina Merkouri)

18 avril (Journée Internationale des Monuments et des Sites)

18 mai (Journée Internationale des Musées)

Chaque année, pendant le dernier weekend du mois de septembre (Journées Européennes du Patrimoine)

28 octobre (Fête Nationale)

Le premier dimanche de chaque mois, du 1er novembre au 31 mars

Pour tout renseignement concernant les visiteurs ayant droit au tarif réduit ou libre accès, voir ici.

Toute personne en situation de handicap est bénéficiaire d’entrée gratuite ainsi que son accompagnateur (ce dernier à condition que le taux d’incapacité de la personne invalide en question, est supérieur à 80%), indépendamment de leur pays de provenance, sur présentation de carte d’identité ou de passeport et de Carte d’invalidité émise par le Fonds unique de Sécurité Sociale E.F.K.A. (avis du Centre de Certification d’Invalidité - ΚΕ.P.Α.) pour les résidents de Grèce ou de document équivalent par une institution compétente correspondante pour les non-résidents. 

Les personnes invalides bénéficient d’un accès garantissant leur confort à tous les lieux du Musée. L’entrée principale (2, rue Xanthoudidou) dispose d’une rampe pour fauteuils roulants et poussettes. Le Musée est équipé d’ascenseur, ainsi que de WC pour les personnes en situation de handicap. Un fauteuil roulant est à disposition à l’entrée du Musée.

PERSONNES À MOBILITÉ RÉDUITE

Toute personne en situation de handicap est bénéficiaire d’entrée gratuite ainsi que son accompagnateur (ce dernier à condition que le taux d’incapacité de la personne invalide en question, est supérieur à 80%), indépendamment de leur pays de provenance, sur présentation de carte d’identité ou de passeport et de Carte d’invalidité émise par le Fonds unique de Sécurité Sociale E.F.K.A. (avis du Centre de Certification d’Invalidité - ΚΕ.P.Α.) pour les résidents de Grèce ou de document équivalent par une institution compétente correspondante pour les non-résidents. 

Les personnes invalides bénéficient d’un accès garantissant leur confort à tous les lieux du Musée. L’entrée principale (2, rue Xanthoudidou) dispose d’une rampe pour fauteuils roulants et poussettes. Le Musée est équipé d’ascenseur, ainsi que de WC pour les personnes en situation de handicap. Un fauteuil roulant est à disposition à l’entrée du Musée.

VESTIAIRE

Le vestiaire se trouve dans le hall d’entrée du Musée, où les visiteurs doivent laisser leurs sacs et tout objet encombrant. Le Musée n’est pas responsable pour les objets fragiles ou de valeur, gardés au vestiaire.

PRISES DE PHOTOS

La prise de photos dans le cadre d’un usage privé est permise, excepté dans le cas de vitrines exposant d’objets non publiés et qui disposent le signe correspondant. L’usage du flash ainsi que d’équipement professionnel n’est pas autorisé. Aussi, la publication sans permission des photos sous forme imprimée ou électronique est interdite.

L’autorisation pour photographier et filmer à l’aide d’équipement professionnel dans les salles du Musée Archéologique d’Héraklion ainsi que la cession de matériel photographique provenant de l’archive du Musée sont accordés suite à une demande relative, adressée au Musée par la personne intéressée.  

Pour les demandes en question sous format doc et pdf voir ici : demandes d’autorisation pour photographier-filmer

TÉLÉPHONES PORTABLES

La prise de photos dans le cadre d’un usage privé est permise, excepté dans le cas de vitrines exposant d’objets non publiés et qui disposent le signe correspondant. L’usage du flash ainsi que d’équipement professionnel n’est pas autorisé. Aussi, la publication sans permission des photos sous forme imprimée ou électronique est interdite.

L’autorisation pour photographier et filmer à l’aide d’équipement professionnel dans les salles du Musée Archéologique d’Héraklion ainsi que la cession de matériel photographique provenant de l’archive du Musée sont accordés suite à une demande relative, adressée au Musée par la personne intéressée.  

Pour les demandes en question sous format doc et pdf voir ici : demandes d’autorisation pour photographier-filmer

INFORMATIONS CONCERNANT LA VISITE AU MUSÉE DURANT LA PÉRIODE D’APPLICATION DES MESURES POUR LIMITER LA PROPAGATION DU COVID-19

Le fonctionnement du Musée est régi conformément aux mesures prises par les autorités compétentes pour limiter la propagation du COVID-19 :

Les visiteurs peuvent entrer sous présentation obligatoire de :

- [a] certificat de vaccination ou

- [b] document attestant que la personne s’est rétablie du COVID-19, délivré 30 jours après le premier test positif, accompagné de

- [c] pièce d’identité ou permis de conduire ou tout autre document d’identité.

Les documents préalablement mentionnés peuvent être sous forme imprimée ou sous forme électronique sur le téléphone portable du visiteur.

Les mineurs entre quatre (4) et dix-sept (17) ans peuvent, alternativement, présenter une attestation d’autotest (self-test).

Lors de votre visite au Musée, vous êtes priés de tenir compte des suivants :

- Le port du masque est obligatoire pour tous les visiteurs. Les cas suivants, sont exclus de cette obligation : a) les personnes auxquelles le masque n’est pas recommandé pour des raisons médicales, comme par exemple des problèmes respiratoires, sous preuve de document officiel, et b) les enfants moins de quatre (4) ans.

- Les visiteurs doivent respecter les mesures barrières et la distanciation physique imposées, d’un mètre et demi (1,5) entre visiteurs [une (1) personne par 2 m²]. Les visiteurs doivent soigner l’hygiène de leurs mains. Le Musée dispose des liquides antiseptiques.

- L’utilisation de carte bancaire lors des transactions est recommandée aux visiteurs.

- Pour les visites guidées de groupes de plus de 5 personnes, l’usage d’audioguide (whisper) est obligatoire. L’équipement n’est pas fourni par le Musée.

(Dernière mise à jour le 22 novembre 2021, conformément à la décision ministérielle relative, publiée au Journal Officiel no 5401/vol.Β΄/20-11-2021)

Voir plus sur les protocoles sanitaires en rigueur comme ils sont publiés sur le site du ministère de Culture et de Sports (www.culture.gov.gr/el/announcements/SitePages/announcements.aspx).

ÉDUCATION

PROGRAMMES ÉDUCATIFS

Le Musée Archéologique d’Héraklion planifie et réalise depuis 2004, des programmes éducatifs pour tous les niveaux de l’éducation, suivant des conceptions contemporaines concernant l’éducation muséale et en utilisant des technologies numériques. À chaque programme participent 20 élèves maximum, accompagnés au moins d’un enseigneur.

PROGRAMMES ÉDUCATIFS D’ENSEIGNEMENT PRIMAIRE

PROGRAMMES POUR DES ÉLÈVES DE 8 À 10 ANS

« Une fête au palais » : programme éducatif à l’aide de technologies numériques (tablettes, écrans tactiles, projection de film en 3D) pour des élèves de 8 à 10 ans.

Les élèves visitent les salles du Musée, recherchent et examinent des pièces sélectionnées du Musée et arrivent ainsi à se mettre en contact avec l’architecture, la poterie, l’alimentation et les spectacles de la période minoenne. En même temps, les élèves font une visite virtuelle dans différents lieux du palais et apprennent ses fonctions.

PROGRAMMES ÉDUCATIFS D’ENSEIGNEMENT SECONDAIRE

"Voyageant à la Méditerranée" : programme éducatif à l’aide de technologies numériques (tablettes, écrans tactiles, projection de film en 3D) pour les élèves de 12-15 ans.

Le programme invite les élèves à voyager en Méditerranée des années préhistoriques et historiques et à connaitre les plus importants de ses ports pendant l’antiquité. Durant leur voyage, les élèves suivent les routes du commerce de chaque époque, cherchent des matières premières et des objets exotiques, se mettent en contact avec le différent et explorent les contacts interculturels de la Crète avec d’autres peuples.

BROCHURES ÉDUCATIVES D’EXPLORATION POUR LES FAMILLES AVEC ENFANTS DE PLUS DE 5 ANS.

Le Musée dispose de brochures éducatives d’exploration pour les familles avec enfants de plus de 5 ans.

Comportant :

  • « Les Minoens au M.A.H. » : les enfants découvrent des exposés de la Collection Préhistorique du Musée.
  • « Plantes et Animaux au M.A.H. » : les plus jeunes visiteurs du Musée se promènent à l’exposition de la Collection Préhistorique et découvrent des animaux et des plantes populaires à l’aide de spécimens fameux.
  • "Dieux et Héros au M.A.H. » : les enfants découvrent les dieux et les héros du monde grec ancien moyennant les pièces de la Collection des Années Historiques et en même temps, ils se mettent en contact avec des légendes crétoises fameuses.

Actuellement, le Musée accueille des élèves avec des programmes éducatifs renouvelés visant à transformer la visite à une expérience plaisante et créative.

back to top

HOLIDAYS

1 January: closed

6 January: 08:30 – 15:00

Shrove Monday: 08:30 – 15:00

25 March: closed

Good Friday: 12:00 – 17:00

Holy Saturday: 08:00 – 15:00

1 May: closed

Easter Sunday: closed

Easter Monday: 08:00 – 20:00

Holy Spirit Day: 08:00 – 20:00

15 August: 08:00 – 20:00

28 October: 08:00 – 20:00

25 December: closed

26 December: closed